FastCatho

FastCatho

Témoignage : Catéchiste

Au départ, on fait le KT pour donner et transmettre, mais finalement on reçoit beaucoup. D’abord on se forme soi même (car on a oublié beaucoup de choses de son propre KT…), du coup on se remet à niveau.

 

Puis, les questions des enfants nous amènent à nous interroger vraiment sur notre foi et à ne pas se contenter de réponses « théoriques ». On s’exerce à prier en groupe, à apprendre aux enfants à prier, et à partager sa foi. Cela permet  de beaucoup progresser spirituellement soi-même.

 

Les enfants ont des questions très concrètes, comme par exemple sur la mort de leurs proches qui n’étaient pas croyants. Il faut alors conserver la vérité sur le Paradis, le purgatoire et l’enfer, tout en les laissant dans l’espérance que chaque personne peut se repentir et se convertir jusqu’à la dernière minute de sa vie. Il faut conserver ensemble  vérité et espérance.

 

Bien sûr certains enfants sont peu intéressés. Mais ce qui est surprenant, c’est que d’un autre coté il y a des enfants inscrits au KT pour faire comme des copains de classe et qui sont très intéressés, alors que les parents ne sont pas croyants (et ne comprennent pas le choix de l’enfant) ; la Grâce est à l’œuvre.

 



04/07/2017

Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser