FastCatho

FastCatho

Comprendre l’indulgence plénière

C’est l’histoire d’un petit garçon. En jouant au ballon dans un jardin, il casse la fenêtre du voisin. Le lendemain, tout penaud, il va sonner à la porte du voisin. Il lui demande pardon et promet de réparer.

 

C’est notre histoire, à nous les hommes. Nous cassons parfois la fenêtre du voisin (nos péchés). Nous demandons pardon (la confession).

 

Le Père: au lieu d’être furieux, le bon et infiniment aimable voisin se réjouit de pardonner au petit garçon (la Miséricorde).

 

Le Fils: le Père dit que son Fils est vitrier et qu’il peut réparer entièrement la fenêtre, avec le petit concours du garçon et l’aide précieuse des amis à lui qui ont l’habitude de lui donner un coup de main.

 

 

Le petit garçon s’était engagé à ramasser quelques bris de verre (la pénitence proposée par le prêtre). Mais il n’en demeure pas moins qu’une fenêtre a été cassée.

 

L’indulgence répare totalement la fenêtre cassée. L’indulgence partielle une partie.

 



21/10/2017

Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser