FastCatho

FastCatho

Réflexion sur la prière du Père William Doyle

Extraits d’une lettre du Père William Doyle (source : Abbaye Saint Joseph de Clairval, lettre du 13/12/2012)

 

N’oublie pas que la prière est plus difficile qu’une pénitence corporelle… C’est une chose qui n’est pas naturelle mais surnaturelle, et elle doit donc être toujours difficile ; car la prière nous sort toujours de notre élément naturel… Pour ce qui est de la prière, tu dois t’efforcer de suivre l’attrait de l’Esprit Saint, car toutes les âmes ne sont pas conduites par le même chemin. Ce ne serait pas bien de passer tout le temps en prières vocales, il doit y avoir de la méditation, réflexion, ou contemplation. Essaie de te prélasser au soleil de l’amour divin, c'est-à-dire, de rester tranquillement à genoux devant le Tabernacle, comme tu ferais jouissant de la chaleur du soleil, ne t’efforçant à rien sinon L’aimer, réalisant que durant tout le temps que tu es à Ses pieds, spécialement lorsque que tu es sec et froid, la grâce coule goutte à goutte sur ton âme et tu croîs rapidement en sainteté… Je pense que Jésus voudrait que tu prêtes davantage attention aux petites choses, ne considérant rien comme petit si cela a un rapport avec son service et son culte. Efforce-toi de te rappeler que rien n’est trop petit pour le Lui offrir, c'est-à-dire que le plus petit acte d’amour apporte une grande grâce.

 

Méditation personnelle

  • Dans le monde actuel où nous sommes toujours pressés par le temps, accrochés à nos téléphones, nos boîtes mail, nous n’avons plus le temps de nous ressourcer, nous avons du mal à rester un moment dans le silence pour se faire pénétrer par la présence de Jésus.
  • Est-ce que je prends du temps dans la journée pour me déconnecter du monde et penser à Jésus, à sa présence qui illumine mon cœur ?
  • Est-ce que je prends le temps d’aller à l’Eglise, de rester tranquillement devant le Tabernacle pour tenir compagnie à Jésus ?

 



28/10/2017

Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser